Accueil > Activités > Programmes de développement > Dossiers pays > CAMEROUN - Données générales - Situation intérieure - Politique (...)

CAMEROUN - Données générales - Situation intérieure - Politique extérieure

Enregistrer au format PDF version imprimable

Source : Ministère des Affaires Etrangères et Européennes

Politique extérieure 

- Au service de la stabilité interne du pays, la politique extérieure du Cameroun se montre plus entreprenante depuis la résolution pacifique en août 2008 du conflit territorial relatif à la péninsule de Bakassi qui l’opposait à son voisin nigérian. Cette nouvelle donne lui permet de s’impliquer davantage dans les questions régionales, y compris en matière de sécurité. Préoccupées par les conséquences négatives sur leur propre territoire de l’instabilité qui affecte certains de ses voisins ainsi que par les effets de l’insécurité dans le Golfe de Guinée, les autorités veulent renforcer la coopération régionale.

- La situation géographique du Cameroun en tant que porte d’entrée de l’Afrique centrale (désenclavant la République Centrafricaine et le Tchad) et les ressources qu’il offre dans divers domaines (en particulier ses ressources agricoles et minières) incite des Etats, notamment parmi les grands pays émergents, à développer des relations plus denses avec Yaoundé.

- La Chine entretient des relations denses et étroites avec le Cameroun et conduit des actions de partenariat dans les domaines économiques, sociaux, militaires et culturels. Le Brésil entretient un partenariat sur la formation et le transfert de technologies dans le domaine agricole, notamment.

- Le litige relatif à la souveraineté de la presqu’île de Bakassi a été tranché par un arrêt de la Cour internationale de Justice du 10 octobre 2002, mais il a fallu attendre 2006 et l’accord de Greentree pour que le Nigeria s’y conforme. Le 14 août 2008, le Nigeria a rétrocédé la dernière partie de la presqu’île de Bakassi qui était encore sous son autorité. Depuis la fin de l’année 2008, la situation à Bakassi est redevenue une source de préoccupation pour les autorités camerounaises, après plusieurs attaques meurtrières conduites par des groupes armés. Le Pape a effectué une visite au Cameroun du 17 au 20 mars 2009.

P.-S.

- Carte du Cameroun

Publié le lundi 14 mars 2011, par CIDR

Recommander cet article Recommander ce contenu par email