Accueil > Activités > Programmes de développement > Dossiers pays > SENEGAL - Données générales - Situation intérieure - Politique (...)

SENEGAL - Données générales - Situation intérieure - Politique extérieure

Enregistrer au format PDF version imprimable

Politique extérieure 

- Le Sénégal entretient des relations privilégiées avec les pays développés, notamment avec la France mais aussi avec les Etats-Unis. Le Sénégal a par ailleurs rétabli ses relations diplomatiques avec la Chine en 2005, mettant fin à près de dix ans de coopération avec Taiwan.

- En Afrique, le Sénégal privilégie l’intégration sous-régionale (UEMOA et CEDEAO dont Dakar a assuré la présidence en 2002) et entretient de bonnes relations avec tous ses voisins. Le rapprochement avec Nouakchott s’était accéléré avec la décision du président Abdallahi de permettre le retour des Négro-mauritaniens expulsés en 1989. A la suite de la crise ouverte par le coup d’Etat survenu en Mauritanie le 6 août 2008, le Président Wade et son Ministre des Affaires étrangères se sont personnellement engagés dans une médiation qui a abouti à un accord conclu à Dakar le 2 juin 2009. Des tensions resurgissent périodiquement avec la Gambie, enclavée dans le territoire sénégalais (taxes de transit, présence de rebelles casamançais). Comme l’ensemble des pays de la côte, Dakar fait face au trafic de drogue en provenance d’Amérique latine.

- Le Sénégal cherche également à jouer un rôle moteur au niveau du continent et de l’Union africaine. Le président Wade s’est impliqué dans la résolution de nombreuses crises régionales (Mauritanie, médiation entre le Tchad et le Soudan, qui a abouti à l’accord signé à Dakar du 13 mars 2008). Dans le cadre du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le Sénégal anime les corbeilles environnement, infrastructures, nouvelles technologies de la communication et énergie. Le président Wade s’est élevé à plusieurs reprises contre le manque de résultats du NEPAD en dépit des financements obtenus. En juillet 2006, l’Union Africaine a mandaté le Sénégal pour juger l’ancien Président tchadien Hissène Habré, accusé de violations gravesdes droits de l’Homme. Déposé en décembre 1990 par Idriss Déby, il avait trouvé refuge au Sénégal.

- Membre actif des Nations Unies, le Sénégal a officiellement présenté sa candidature à un siège de membre permanent au Conseil de Sécurité. Il fait partie des Etats africains régulièrement invités aux réunions du G8. Dakar contribue par ailleurs à de nombreuses opérations de maintien de la paix, notamment en République Démocratique du Congo (740 soldats et policiers au sein de la MONUC), en Côte d’Ivoire (390 au sein de l’ONUCI) et au Darfour (985 au sein de la MINUAD).

- Le Sénégal a pris sous la présidence de Me Wade de nombreuses initiatives multilatérales, notamment en faveur de la solidarité numérique, contre la fracture agricole (organisation du Dakar agricole inspiré des forums de Davos et de Porto Alegre en février 2005), pour le dialogue entre les civilisations. Le Sénégal a accueilli les 13 et 14 mars 2008 la 11ème session de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI). Il prévoit d’organiser en décembre 2010 le troisième Festival Mondial des Arts Nègres.

Publié le mardi 15 mars 2011, par CIDR

Recommander cet article Recommander ce contenu par email