Accueil > Activités > Programmes de développement > Programmes en cours > Microfinance, entreprises et création d’emplois > TANZANIE - Système de microfinance participative rurale

TANZANIE - Système de microfinance participative rurale

Enregistrer au format PDF version imprimable

- Secteur d’activités : Microfinance, entreprises et création d’emplois
- Pays/Localisation : TANZANIE
- Intitulé : Système de microfinance participative rurale
- Phase en cours : Phase II – 2007/2011
- Partenaire institutionnel : PRIDE Tanzania

Objectifs généraux du programme 

Le projet de Microfinance Participative Rurale relève du programme régional du CIDR en Afrique de l’Est (Ethiopie, Kenya, Tanzanie). L’objectif spécifique en Tanzanie est d’assister PRIDE Tanzania, la plus importante institution de microfinance du pays mais avec un portefeuille essentiellement urbain, pour le développement à un niveau national de méthodologies et de produits financiers adaptés aux besoins d’une nouvelle clientèle rurale (testés en première phase dans le cadre du projet RPMS à Iringa).

Ces produits visent à dynamiser l’activité économique des régions couvertes (agriculture et activités économiques alternatives) et à renforcer la maîtrise des mécanismes économiques chez les villageois et leur intégration dans les filières agri business à haute valeur ajoutée.

Réalisations 2011 

  • Ouverture de quatre nouvelles agences rurales dans les régions de Ifakara, Kyela, Dodoma et Njombe, et supervision des six anciennes agences.
  • Revue participative de la méthodologie agribusiness ayant abouti à la révision des politiques et procédures opérationnelles.
  • Évaluation de la révision de la méthodologie à base communautaire effectuée en 2010.
  • Lancement des études de faisabilité et définition de produits pour trois chaînes de valeur structurées (canne à sucre à Ifakara, raisin/vin à Dodoma et cacao organique à Kyela). Contractualisation en cours ou programmée avec une entreprise agro-industrielle pour chacune des chaînes de valeur.
  • Atelier avec les acteurs de la chaîne de valeur lait à Tanga/Korogwe, ayant abouti à un accord de collaboration avec l’Union des Coopératives Laitières de Tanga, principal actionnaire de l’usine Tanga Fresh. Etude de faisabilité pour le financement de vaches laitières de race améliorée.
  • Etude de faisabilité pour le financement des PME (commerçants et transformateurs) des chaînes de valeur agricoles riz et tournesol.
  • Etudes de faisabilité pour l’utilisation des nouvelles technologies pour améliorer l’efficience des opérations (PDA, transferts via téléphone mobile).
  • Etude de faisabilité pour des produits de crédit stockage pour le riz et le tournesol, et de financement de micro-entrepreneurs producteurs d’oignon.
  • Formation des directeurs d’agence en management, gestion financière et gestion des ressources humaines.
  • Formation des superviseurs des agences.
  • Définition de la politique et des procédures de gestion des ressources humaines de PRIDE Rural, incluant un système d’incitation basé sur les performances.
  • Mise à jour du plan d’affaires de PRIDE Rural.
  • Financement de formations externes et de participation à des conférences pour les cadres de PRIDE Rural (leadership stratégique, financement agricole, logiciel Microfin, conférence sur l’avenir de la finance inclusive à Addis Abeba).
  • Réalisation d’un film documentaire de 18 mn sur les réalisations du projet, diffusé sur deux chaines TV tanzaniennes.
  • Organisation de deux comités de pilotage du projet.
  • Évaluation externe du projet par des consultants kenyans.

Résultats et impacts à fin 2011 

Le tableau ci-dessous présente les principaux résultats quantitatifs des dix guichets ruraux :

Montants en Tanzanian Shilling 2011 2010 Variation
Nombre de membres
- dont femmes
34 394
- 40% (estimation)
19 566
- 41%
+ 76%
_
Nombre de crédits octroyés 17 637 7 467 + 136%
Montant moyen des crédits 291 000 263 000 + 10%
Montant de crédits octroyés
- dont agriculture
- dont petit commerce
- dont irrigation
- dont agro-business
4 570 595 000
- 1 506 965 000
- 471 490 000
- 182 200 000
- 2 409 940 000
1 962 300 000
- 606 800 000
- 165 875 000
- 116 500 000
- 1 073 125 000
+ 133%

_

Portefeuille à risque à 3 mois 11,6% 16,6%
Encours d’épargne 614 913 000 457 723 000 + 34%
  • La croissance des activités a été très forte en 2011, après une année de croissance faible en 2010. La qualité du portefeuille global s’est légèrement améliorée, mais le volume des impayés reste élevé dans les plus anciens guichets d’Iringa et Morogoro. Le recours aux collecteurs de dettes dans ces agences a eu des résultats mitigés, et l’accent est mis sur une meilleure sélection des clients et une meilleure application des politiques et procédures, révisées en 2010 et 2011.
  • 90 % des crédits octroyés ont financé l’agriculture, le reste ayant financé les activités de petit commerce et transformation. Les principales chaînes de valeur financées dans le cadre de la méthodologie agribusiness sont le riz, le tournesol, les oignons, le sésame, irish potato, le coton, les pois chiches et le lait. Le lait est la seule chaîne de valeur structurée financée à ce jour, avec collaboration formelle entre les acteurs de la chaîne de valeur.

Programme 2012 

La phase en cours se termine en février 2012, mais il est prévu que CIDR continue à apporter une assistance technique à PRIDE pour la période 2012-2014, sur financement de FSDT (Financial Sector Deepening Trust), essentiellement en matière de développement et monitoring des produits de financement des filières agricoles structurées et de financement des PME des chaînes de valeur agricoles.

Partenaires financiers 

  • Agence Française de Développement / DPO
  • Fondation Lord Michelham of Hellingly – Suisse
  • Union Européenne

Publié le mardi 9 octobre 2012

Recommander cet article Recommander ce contenu par email