Accueil > Activités > Programmes de développement > Dossiers pays > COMORES - Données générales - Situation intérieure - Politique (...)

COMORES - Données générales - Situation intérieure - Politique extérieure

Enregistrer au format PDF version imprimable

Source : Ministère des Affaires Etrangères et Européennes

Politique extérieure 

- L’Union des Comores appartient à l’Organisation de la Conférence Islamique et à la Ligue arabe. Elle fait partie de la Commission de l’Océan Indien (COI) dont elle a assuré la Présidence jusqu’au 31 mars 2009, et du COMESA dont elle a rejoint la zone de libre échange.

- Dès son élection, le président SAMBI a développé des relations avec les pays arabes, (Arabie saoudite, Emirats, Koweït, Libye) et l’Iran : ceci s’est concrétisé par une visite du Président Ahmadinejad à Moroni, le 25 février 2008, la signature de plusieurs accords de coopération (Formation Professionnelle, aide à la Société Nationale d’Eau et d’Electricité, création de micro-entreprises, aide au Projet Habitat), et l’amorce d’une coopération militaire (fournitures de matériels logistiques et d’armes, formation et encadrement in situ...). Cinquante Pasdaran sont arrivés à l’été 2009 pour assurer l’encadrement du GSHP. L’ouverture d’une Ambassade d’Iran devrait avoir lieu très prochainement.

- Un nombre équivalent de personnes a été envoyé par la Libye au mois d’avril 2010, à l’approche de la fin du mandat de Sambi, pour assurer une « mission de formation au sein du GSHP » et la Libye s’est engagée à payer durant un an la solde des militaires de l’AND.

- L’émir du Qatar a fait, le 22 avril 2010, pour la première fois une brève visite à Moroni.

- Les relations avec la Chine sont excellentes depuis l’indépendance (présence d’un Ambassadeur à Moroni) et ce pays est aussi actif dans le domaine de la coopération : construction du Palais du Peuple, appui à l’Hôpital de Mitsamiouli, actions de formation professionnelle, concours de 1m de dollars pour l’apurement du GAP budgétaire 2008 dans le cadre des négociations avec le FMI et prêt de 22 millions d’euros accordé le 14 décembre 2009 par Exim Bank Chine pour la réalisation d’un raccordement des Comores au Câble sous-marin EASSY dans le cadre du développement des communications par fibres optiques. La Chine devient ainsi le 1er bailleur de fonds bilatéral devant la France.

- Relations avec l’Union Européenne : en juin 2002, la France a soutenu la reprise de la coopération de l’Union européenne. L’enveloppe au titre du 9ème Fonds européen de développement (FED, 2002-2007), au terme de la revue de fin de parcours, se montait à 30,9 M € (enveloppe A, dont 16,45 M € concentrés sur l’éducation) + 6,3 M € (enveloppe B). Les projets financés par le 9ème FED portent sur le secteur éducatif (16,45 M € : 51,5% de l’enveloppe A) et l’appui à la décentralisation (10,25 M €). D’autres projets régionaux, mis en œuvre par la Commission de l’Océan Indien, bénéficient aux Comores (surveillance des pélagiques migrateurs, 3,5 M €, marquage des thons, 14 M €, gestion durable des ressources marines et côtières (18 M €).

- L’enveloppe pour le 10ème FED s’élève à 48,1 millions d’euros sur la période 2008-2013 (45 M € pour l’enveloppe A et 3,1 M € pour l’enveloppe B), avec une concentration sur les infrastructures de transport (27 M €, 60%) et l’éducation (11,25 M €, soit 25 %), et une enveloppe transversale « gouvernance » de 6,75 millions d’euros.

- La Commission a fermé sa représentation à Moroni en 2002. La délégation compétente pour les Comores se trouve à Maurice, où une personne doit spécialement se consacrer aux Comores. Cette situation ne facilite pas la concertation dans la préparation et l’exécution des programmes, non plus que la « gestion » des aspects diplomatiques, pour laquelle - seul pays membre représenté sur place - la France demeure en première ligne.

P.-S.

- Carte de l’Union des Comores

Publié le lundi 28 mars 2011, par CIDR

Recommander cet article Recommander ce contenu par email